Méthodo/Agilité

Le déploiement de l’agilité

26 juin 2020

Après avoir introduit l’agilité et ses différentes méthodologies, on vous parle aujourd’hui du futur de l’agilité. Pourquoi déployer cette méthodologie pour la gestion de vos projets ? Comment le faire ? Autant de questions auxquelles nous essayerons de répondre dans cet article. Focus sur l’importance de l’agilité ainsi que son déploiement.

 

L’importance de l’agilité dans le futur

 

Force est de constater que dans le futur, les entreprises auraient tout à gagner de rejoindre le mouvement agile. Selon Amine, Nexéen et membre de l’Agile Club, c’est un moyen d’alléger les tâches, les rendant plus flexibles, rapides et cohérentes. Aujourd’hui, l’environnement économique et la concurrence imposent aux entreprises des rythmes assez rapides : il faut produire bien et vite, tout en restant innovant ! Face à cela, l’agilité semble être une réponse idéale. En effet, en permettant à chacun de tester, d’expérimenter et de communiquer, l’agilité stimule les équipes et par conséquent, favorise la vitesse d’exécution  des projets.

Aujourd’hui, 48% des employés travaillant dans des entreprises agiles sont satisfaits par le leadership de leur entreprise*. Cela s’explique notamment par le fait que les entreprises agiles ont la capacité de donner à leurs employés un sentiment d’optimisme quant à la survie et à la prospérité de la société. Et cela même dans un contexte de marché perturbé. Alors comment mettre en place l’agilité au sein de votre équipe ?

 

Quelques recommandations… 

 

Pour que votre équipe puisse passer à l’agilité de manière optimale et sereine, certains points sont essentiels à la conduite du changement :

  1. Pour commencer, le leadership « directif » n’est pas compatible avec l’agilité. Pour être agile, il faut permettre aux collaborateurs d’être indépendants et d’avoir une certaine liberté afin de s’auto-organiser. Les entreprises exclusivement hiérarchiques qui continuent à travailler selon un plan préétabli doivent investir beaucoup plus de temps et d’argent pour rester aussi performants que leurs concurrents agiles. Sur le leadership, Amine nous explique d’ailleurs que les méthodes agiles comprennent une inspection régulière de manière disciplinée, ce qui améliore par conséquent le leadership et stimule le travail d’équipe.
  2. Mettre en place des ateliers et des formations agiles afin de responsabiliser vos confrères. Ces derniers doivent avoir envie de s’investir et pour cause, le passage à l’agilité nécessite de partager une vision claire, comprise et portée par tous.
  3. Faire confiance à vos collègues et leur laisser une certaine liberté afin qu’ils puissent s’organiser et se challenger eux-mêmes.
  4. Laisser le temps faire les choses, ne pas brusquer vos collègues afin que ces derniers comprennent le changement et l’acceptent.

Si vous suivez ces quelques recommandations, votre passage à l’agilité ne peut qu’être réussi !

 

Voilà… Toutes les bonnes choses ont une fin et cet article marque la fin de notre série sur l’agilité. Si vous avez des questions, n’hésitez pas : posez-les-nous en commentaire. Nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

 

 

 

 

*The Real Future of Work: The Agility Issue

Ajouter un commentaire


Votre commentaire sera modifié par le site si besoin.

À lire également

Méthodo/Agilité

Le déploiement de l’agilité

26 juin 2020

Après avoir introduit l’agilité et ses différentes méthodologies, on vous parle aujourd’hui du futur de l’agilité. Pourquoi…
Myriam, Nexéeene depuis 2018 est l’une des têtes pensantes de l’équipe Agile chez Nexeo. Pour en apprendre…
Il existe de nombreuses approches agiles, et ces dernières peuvent vite devenir une source de confusion et…